Un enfant pleurnicheur

enfant-qui-pleure-2

La plupart des enfants pleurnichent et se plaignent de temps en temps auprès de leurs parents. Toutefois, si ce comportement est très fréquent, il est possible de l’aider à perdre cette habitude.

Cela fait maintenant un bon moment que mon Bobo à ce genre de comportement. Au fil du temps, je me suis fait une raison, me suis dit qu’il était comme ça & qu’il ne changera plus (ou alors en grandissant peut être).

Récemment je suis tombé sur un article de « Naître et grandir » qui mine de rien m’a fait réfléchir & prendre conscience que je suis un chouïa fautive dans ce comportement. Ai-je raison ou non, je suis bien consciente que je dois me remettre en question, pour en arriver à la conclusion que je ne comprend pas à 100% mon fils. Dis comme ça, j’en ai presque honte…

De plus, un enfant maîtrise beaucoup moins ses émotions qu’un adulte, notamment quand il se sent frustré, triste ou délaissé. Un enfant peut donc pleurnicher parce qu’il n’arrive pas à trouver les mots pour dire ce qui le tracasse ou ce qu’il veut. Cela explique peut-être pourquoi un enfant de 3 ou 4 ans pleurniche plus souvent. Même s’il commence à exprimer de plus en plus verbalement ce qu’il pense, il est possible qu’il ne possède pas encore un vocabulaire assez varié pour décrire ce qu’il veut ou ce qu’il ressent. Il est alors nécessaire de le rassurer en nommant son émotion.
Un enfant peut également pleurnicher s’il n’est pas capable de faire quelque chose par lui-même.

Voilà c’est exactement MA situation. Mon fils ne sachant s’exprimer davantage ressort tout par des pleurnichements. Voilà mon erreur, je ne l’ai pas compris, jusqu’à aujourd’hui.

C’est justement du fait qu’il n’arrive pas à exprimer les choses clairement qu’il à ce genre de réaction. Bien qu’on est pris la mesure d’aller chez un orthophoniste depuis Avril & qu’il fait d’énorme progrès à rapport à la rentrée dernière, il a encore du mal à mettre des mots sur ses sentiments.

Je ne l’ai pas assez rassurer & je l’avoue, il m’est arrivé de perdre patience & de le traiter de « bébé ». Oui, grosse erreur ! C’est vraiment immature de ma part de lui faire ce genre de réflexion, mais à force d’entendre ses pleurnicheries, je perd malgré moi, très vite patience.
Alors oui, certain(e)s me jetteront la pierre, mais je sais pertinemment que je ne suis pas la seule à avoir eu ce genre de réaction ( & je ne cherche en aucun cas d’excuses).

Quand un enfant se met à pleurnicher, il est important de ne pas céder simplement pour qu’il cesse ce comportement. Si vous le faites, il croira que ses plaintes sont un bon moyen d’obtenir ce qu’il veut.

Plusieurs choses sont à prendre en compte dans ce genre de cas & il existe quelques conseils pour intervenir. Pour ma part, j’ai bien noter dans ma petite tête :

que je devais expliquer (même si je le fais déjà) à mon fils qu’il devait s’exprimer dans pleurs & calmement. Que je ne le comprend pas autrement & le féliciter si il y arrive.
• l’écouter attentivement & ignorer sa demande si il ne s’exprimer pas correctement. L’aider si vraiment il n’y parvient pas.

Voilà les deux points que je dois absolument ne pas oublier, apprendre à prendre encore plus sur moi & agir en douceur, dans le calme. Lui parler davantage, le laisser m’expliquer ce qui ne va pas, sans cris, sans pleurs.

Je ne sais pas encore si les choses changeront, mais seul le temps nous le dira :)

Source : Naître et grandir

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s